Livraison offerte dans toute la France à partir de 95 euros
Découvrez nos coffrets SAMANA x Atelier Home&Oze pour la Saint-Valentin !

L’art de la céramique

Art majeur au Japon associant les quatre éléments (l’eau et la terre, le feu et l’air), la céramique est depuis longtemps empreinte d’une dimension symbolique. Au-delà de son rôle purement utilitaire, elle a démontré, depuis des siècles, une formidable créativité à la fois technique et stylistique et demeure une source inépuisable d’inspiration. Zoom sur cet art plusieurs fois millénaire… 

Définition 

Main de femme portant une coupelle en céramique parmi des piles de cérramiques empilées

Le mot “céramique” vient du terme grec “kéramos” signifiant “terre à potier”. Cela désigne l’art de modeler la terre à base d’argile pour en fabriquer des objets utilitaires et décoratifs variés. Ces objets ont subi entre-temps une transformation physico-chimique irréversible au cours d’une cuisson à température plus ou moins élevée. 

Il existe quatre grandes familles d’argile : les terres cuites, les grès, les porcelaines et les faïences. Nous les détaillerons dans les prochains paragraphes. 

Histoire de l’art du feu le plus ancien

Céramiste en train de façonner une pièce sur un tour de potier

La céramique est le premier “art de feu” qui a fait son apparition. Il remonte à la Préhistoire… On a retrouvé des poteries faites à la main, sans tour, de cette époque. La terre n’était pas cuite mais simplement desséchée au soleil et elles restaient perméables et très fragiles. 

Depuis ce temps, la céramique n’a cessé de refléter les changements de mode de vie et témoigner des progrès techniques avec la maîtrise des quatre éléments. Elle restitue les pratiques culturelles et les coutumes d’un peuple à une époque donnée. 

La pièce connue la plus ancienne, entrée dans le monde de la culture, est la Vénus de Dolní Vĕstonice qui remonte à la période paléolithique (de 25 000 à 29000 ans av JC) lorsque les premières poteries en terre molle furent alors façonnées et cuites sur feu ouvert. 

Le tour de potier est apparu plus tard en Orient au IVe millénaire avant notre ère puis dans le bassin méditerranéen au IIe millénaire avant JC. 

Famille #1 : Les terres cuites

Pots en terre cuite

C’est la famille la plus ancienne. Il s’agit de céramiques dites poreuses. D’aspect brut, elles sont obtenues à partir d’un mélange de marnes et d’argiles et nécessitent une cuisson à 850°-1000° C. Les terres cuites sont souvent de couleur rouge, orangé ou brune dû à la présence d’oxyde de fer dans la pâte. 

Famille #2 : Les faïences 

Bols et théières en céramique blanche

Tout comme les terres cuites, les faïences sont également des céramiques poreuses. Elles sont apparues au Moyen-Orient au VIIIe siècle. Constituées à base d’argile, de sable et de marne calcaire, elles sont recouvertes après la première cuisson – entre 800 et 1500° C – d’une glaçure blanche. Elles sont ensuite recuites à 980°C pour fixer l”émail. 

Famille #3 : Les grès

Petits bols à thé en grès

Contrairement aux deux premières familles, les grès sont des céramiques dites vitrifiées. Particulièrement résistants, ils sont constitués d’une argile à forte teneur en silice. Les pièces en grès sont cuites une première fois entre 800° C et 1000° C pour obtenir un “dégourdi”. Elles sont ensuite émaillées et cuites de nouveau à 1280° C. 

Famille #4 : Les porcelaines 

Coupelles en porcelaine avec bouquet de roses orangées

À l’instar du grès, les porcelaines sont des céramiques à pâte dure. Elles se caractérisent par leur blancheur et leur aspect translucide. La porcelaine est née en Chine vers le VII-VIIIème siècle de notre ère. Les pièces en porcelaine sont cuites en première cuisson entre 800° C et 900°C afin d’obtenir un dégourdi. Elles sont ensuite repassées au four à 1250-1400° C après émaillage pour obtenir les pièces finales. 

Cliquez ici pour retrouver la sélection de céramiques sur la boutique en ligne.

___

Cette classification simplifiée en quatre grandes familles cache de nombreuses sous-familles et un nombre incalculable de techniques… Ainsi chaque céramiste a ses propres recettes et secrets de fabrication ; c’est ce qui rend chaque pièce unique ! 

    Instagram

    Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    Article ajouté au panier
    0 Produit - 0,00