Livraison offerte dans toute la France à partir de 50 euros d'achat
Plus que quelques jours avant la fermeture définitive de la boutique en ligne. Profitez !

Le lin, cette matière noble qui nous veut du bien

À la fois esthétique, chic et chaleureux, le lin est devenu le textile star de nos maisons. Avec son charme naturel issu d’un savoir-faire ancestral, il s’inscrit dans le mouvement du retour à l’authenticité marqué par un engouement montant pour les métiers de l’artisanat. On l’adopte désormais dans toutes les pièces de la maison ! Outre son aspect faussement négligé qu’on adore et son toucher agréable, le lin témoigne de bien d’autres qualités… Zoom sur 7 raisons de plus de l’adopter dans nos intérieurs. 

1. Il est respectueux de l’environnement

Champ de lin cultivé en fleurs

Cultivée sans eau et sans OGM, la fibre du lin est respectueuse de l’environnement. En effet, sa transformation ne nécessite que des processus naturels – elle n’a pas besoin d’irrigation car la pluie suffit à sa croissance ce qui représente environ 850 000 millions de mètre cubes d’eau économisés par an – et aucun composé chimique. Elle est complètement zéro déchet avec la valorisation de la plante à 100% ce qui en fait une plante entièrement biodégradable. Par ailleurs, ses racines fixent le CO2 dans la terre au lieu d’en produire. Ainsi, un hectare de lin retient en moyenne 3,7 tonnes de CO2 par an, soit plus de 340 000 tonnes d’émission carbone évitées tous les ans, ce qui correspond aux rejets émis par les habitants d’une ville de la taille d’Anvers. Par ailleurs, le lin fait l’objet d’une culture de rotation : il revient sur la même parcelle tous les 6 à 7 ans avec pour résultat l’obtention d’un sol généreux et de qualité. 

2. Il est cultivé localement

Champ de lin avec fleurs

La petite fleur bleue qui donne la fibre de lin pousse dans des régions au climat doux et humide. La France est ainsi le premier producteur mondial de lin avec 80% de la production mondiale réalisée en France et plus particulièrement en Normandie sur 75 000 hectares. La Belgique et les Pays-Bas contribuent principalement au reste de la production européenne qui représente elle-même deux tiers de la production mondiale avec 110 000  hectares de culture au total.  

3. Il est très absorbant

Cuisine avec torchons en lin suspendus

Contrairement aux apparences, le lin est un tissu très absorbant : il peut emmagasiner près de 20% d’eau sans paraître humide. En plus de ça, il sèche très vite et n’encombrera ainsi pas longtemps votre étendoir. Que de qualités requises pour les torchons par exemple ! 

4. Il est résistant 

Zoom sur pièces en lin écru

Le lin a les fibres végétales les plus solides ce qui en fait un textile très résistant recherché notamment dans les cuisines, où on le rencontre sous forme de nappe, de serviette, de tablier ou de torchon. Il est ainsi gage de durabilité et se bonifie même avec le temps (comme le bon vin !). Le linge de maison en lin peut ainsi se transmettre de génération en génération. 

5. Il a de vraies vertus thermiques

Lit avec parure, coussins et plaid en lin

Le lin a un pouvoir thermorégulateur : l’étoffe donne une sensation rafraîchissante en été, et réchauffe en hiver. À vous les parures de lit en lin, sans oublier le plaid en couvre-lit ou sur vos épaules pour les longues soirées d’été ! 

6. Il est anallergique 

Rideau en lin

Le lin est réputé pour être un anti-allergique puissant car contrairement à d’autres tissus, les fibres du lin ne retiennent quasiment pas d’éléments allergènes. Sa texture agit de sorte à empêcher les bactéries de s’y fixer et permet une action anti-bactérienne très efficace. Il convient ainsi parfaitement dans la vie de tous les jours sous forme de coussins, rideaux ou en linge de lit, d’autant plus pour les personnes souffrant d’allergie – aux acariens par exemple – ou d’eczéma. 

7. Il est facile d’entretien

Mains de femme tâtant un oreiller en lin

Le lin s’entretient très facilement et gagne en souplesse avec l’usure et les lavages. Un lavage à 30°C suffit mais il supporte parfaitement des lavages jusqu’à 60°C. Préférez cependant un essorage doux (jusqu’à 400 tours par minute) pour ne pas abîmer les fibres. Il peut très bien se passer de repassage mais si vous souhaitez lui donner malgré tout un coup de fer, n’hésitez pas à le repasser lorsqu’il est encore un peu humide et à l’envers.

___

Le lin a tout bon ! Alors pourquoi hésiter plus longtemps ? 

    Instagram

    Suivez-nous sur les réseaux sociaux

    Article ajouté au panier
    0 Produit - 0,00